Catégories
L'ECHO Magazine

Savoir faire silence

Dans quelques jours, j’interviens devant un groupe d’entrepreneures sur la thématique du « leadership sans prendre la parole » et je me prépare pour cette intervention autour de savoir faire le silence. C’est très intéressant pour moi qui, depuis bientôt une dizaine d’années, accompagne les humains sur leur prise de parole !

En musique, il est dit que « le silence est la plus belle des musiques au monde ! ». Dans l’oralité également, je prône le fait de savoir faire le silence. Avant de commencer un discours, je préconise de faire trois minutes de silence. Mais pas un silence vide, justement un silence rempli, tenu. Nous sommes posés, ancrés, en nous élevant avant d’ouvrir la bouche et surtout où nous regardons chaque personne du public dans les yeux, pour la saluer et l’accueillir avec bienveillance pendant que nous faisons monter en nous notre joie.

C’est un exercice que j’aime à proposer dans mes cours pour la prise de parole en public. Tous les participants doivent faire silence pendant trois minutes et se regarder dans les yeux. Trois minutes, cela peut sembler long, il y a de la gêne, certains détournent le regard ou cherchent d’autres yeux pour s’y plonger. Ce qui ressort à chaque fois, c’est la bienveillance dans ces regards. Savoir faire silence est un des outils les plus puissants qui nous soit donné. Alors pourquoi s’en priver ?

Ce silence est clé pour affirmer son leadership dans tous les contextes professionnels, de négociation ou privé. Cela demande une assise, la bonne posture, d’avoir travaillé sur soi et fait un certain chemin de méditation et en spiritualité.

Nous savons très bien que nous ne pouvons pas changer les autres et parfois nous sommes à nouveau tentés de vouloir changer les autres. La réponse réside dans le mot « inspirer ». Nous pouvons donner l’exemple et inspirer les autres. Notre leadership et notre bonne posture sont essentiels pour asseoir cela. Le silence bien placé fait des merveilles.

C’est vraiment dans ces instants où nous nous taisons, où l’ego rentre dans sa caverne et que nous nous regardons dans les yeux qu’il se passe quelque chose de profond. D’ailleurs toute matière est constituée principalement de vide. Et c’est ce vide qui tient en équilibre les atomes. À l’intérieur des atomes il y a du vide avec quelques protons, neutrons et électrons. C’est comme dans chaque montre : elle vit entre le tic et le tac de l’organe transmetteur.

Alors profitons de faire silence et à juste titre jouissant de faire silence !