Catégories
AGEFI

La situation sanitaire actuelle nous challenge dans notre foi en la vie

Un vendredi soir en plein milieu de la crise sanitaire liée au COVID-19, j’ouvre l’application WhatsApp sur mon téléphone portable. Elle affiche plus de 30 messages non lus, dont certains concentrés dans des groupes avec toutes sortes d’images d’humour ou de vidéos. Je trouve absolument fabuleux l’imagination et l’inventivité des humains durant cette période difficile. Une vidéo particulière attire mon attention. Il s’agit d’une compilation de plusieurs interventions de Jean d’Ormesson, le célèbre écrivain et philosophe français, qui parle beaucoup de notre relation à la vie, au bonheur et à la mort. Dans cette vidéo, ce qui me frappe, c’est l’expression de ses yeux : ils pétillent et sont remplis de bienveillance et de joie. Il dit que oui, la vie est difficile, elle l’a toujours été, et non ce n’était pas mieux avant mais c’est bien à nous de choisir la voie du bonheur. Je fais un arrêt sur pause, j’intègre ses paroles si emplies de sens, de légèreté et de bienveillance à la fois. Je me repasse la vidéo plusieurs fois. Je la transfère même à mes amis tellement elle me touche et que j’ai envie de partager son message. Et si la crise sanitaire actuelle était là aussi pour nous faire prendre conscience de ces choses élémentaires et essentielles ? Notre bonheur, nous le créons et nous devons l’entraîner. Se reconnecter avec sa spiritualité dans le monde de nos entreprises est vital !

Une même situation peut être vue comme extrêmement terrible et pénible ou enrichissante et en tant que source d’enseignements. Cela ne dépend que de notre état d’esprit, physique ou de la qualité de l’énergie dans laquelle nous sommes. L’autre matin, notre fille de sept ans arrive vers sa chaise de lecture et y voit notre chat bien installé et endormi. Elle le caresse, le cajole et lui dit des tas de mots doux. Le lendemain, même scène, mais elle le traite de tous les noms pour lui avoir piqué sa place ! La seule différence est que le soir d’avant, elle est allée trop tard au lit et s’est réveillée encore bien fatiguée. Donc, c’est exactement la même scène et le même contexte mais elle réagit de manière totalement différente en fonction de comment elle se sent. C’est la même chose pour nous en entreprise. Combien de fois vous êtes-vous dit vouloir lâcher votre projet ou quitter votre fonction ? Et vous avez tenu le coup et vous avez avancé … Ou vous êtes peut-être finalement passé à l’action. Et de nouveaux challenges sont apparus. La manière dont nous les regardons et les évaluons en dit moins sur la situation elle-même que sur l’état de nos forces physiques et mentales actuelles.

Avec la situation du COVID-19, nous observons la même chose. C’est le grand écart entre une situation économique extrêmement difficile, des conditions de travail exténuantes et terribles pour les métiers de la santé et en même temps, il y a des choses tellement belles qui ont lieu comme des familles qui passent plus de temps ensemble et qui se parlent, des entrepreneurs qui innovent et partout sur notre planète fourmillent des initiatives et des idées nouvelles. Comment voyons-nous la situation actuellement ? Cela en dit long sur notre état à nous …

Après cette crise, pourrons-nous continuer à bénéficier des bienfaits qu’elle nous apporte ou serons-nous figés si les effets potentiels d’une récession ou d’une inflation venaient à survenir ? C’est comme l’expression d’une douleur physique et de courir immédiatement chez le chiropraticien pour qu’il nous remettre l’épaule en place. Pourquoi ? Pour revenir exactement à la même position d’avant, qui justement avait permis ce déséquilibre ? Pourquoi ne pas utiliser la douleur et chercher un nouvel équilibre ? C’est toute la différence entre la médecine restaurative (je prends une pilule et puis je crois que cela va passer) ou la guérison par réorganisation.

Je n’oublierai pas ce mot de Jean d’Ormesson : ce n’était pas mieux avant, la vie est difficile. C’est à nous de voir le bon, d’en tirer les apprentissages et de cultiver la joie. C’est ce que je tente de faire au quotidien et j’aime beaucoup les challenges que nous offre notre situation actuelle car cela tend à me renforcer et à me fortifier.

  • L’accueil des clients fait partie intégrante du produit

    La phrase « Alors, c’est dur avec ce Corona, hein ?! » est devenue la phrase d’entrée en matière à chaque rencontre clients ou entrepreneuriale depuis cette pandémie mondiale. Elle remplace le bon vieux joyeux : « Alors prêts à faire du business ensemble ?! » En raison de toutes ces restrictions, nous en oublions […]

  • Comment rendre vos visioconférences plus attirantes ?

    Un jeudi soir, je « subis » la nième visioconférence de la semaine. Même si le sujet est très intéressant, j’ai de la peine à me concentrer, je m’impatiente en lisant au travers des slides présentées sans vraiment écouter l’orateur et je décroche très vite. Alors comment faire pour capter l’attention de votre public en […]

  • Le plus grand luxe de nos jours …

    Il y a un mois, j’ai eu le plaisir de visiter le nouveau musée Audemars Piguet. Il y était exposé une vieille mallette qui était celle d’un des fondateurs dans laquelle il emmenait ses montres à Genève pour les présenter et les vendre aux marchés internationaux après de longs hivers enneigés. À l’époque, ils adoraient […]