Catégories
AGEFI

La bienveillance en entreprise – une qualité pas à la mode ?

Une mercredi matin, 11h30, je prends congé d’un groupe d’une quinzaine de cadres supérieurs d’une grande entreprise qui sont venus spécialement au Brassus pour une « Dégustation de son ». Certains ont les yeux humides. L’émotion était palpable, l’enthousiasme au rendez-vous. Ce qui est surprenant car ils ont été « obligés » par leur directeur à participer à cette journée au vert servant à souder les liens. Et je crois qu’avec notre contribution, le pari est gagné. Malgré le fait que j’ai bien pu sentier certaines réticences au début, je crois qu’ils en garderont un souvenir inoubliable. C’était déjà observable de par la qualité des échanges qui ont suivi la conférence.

Nous sommes très souvent sollicités pour ce genre d’interventions qui vont dans la direction du team building, pour souder les liens des équipes. Parfois, j’interviens avant une journée de brainstorming pour inspirer les participants. D’autres fois, après une journée stratégique avec de grands débats pour remotiver les équipes et les soutenir dans des périodes de transition. Et si les gens voient tant de moi quand je parle en public, moi aussi je vois tout d’eux. Je me dévoile et me révèle devant eux et tout en parlant, je les observe un à un et je découvre les relations plus ou moins compliquées qu’il peut y avoir entre eux au sein de la même entreprise.

Ayant moi-même travaillé dans plusieurs entreprises différentes, je suis étonnée de voir les relations souvent tendues. Une des réponses à cette situation est la bienveillance. Et pourtant cette qualité ne semble pas être à la mode dans beaucoup d’entreprises que j’ai côtoyées. Est-ce la différence de cultures au sein de ces entreprises ? Ou les challenges importants face aux rapides changements auxquels font face les entreprises qui empêchent cette qualité ? Ou simplement le stress ambiant ? On peut aussi me reprocher de n’avoir pas été assez bienveillante dans certains cas, étant concentrée sur un seul objectif. Comment la rendre plus présente cette bienveillance et en faire une culture d’entreprise ?

Je crois que donner du sens à ce que l’on fait est une des clés. Si on a compris le pourquoi de nos actions, qui vient avant et après dans la chaîne, on peut se concentrer sur les choses et faire de notre mieux, et mieux encore sans effort parce qu’on sait pourquoi on fait les choses. Aussi arrêter de maugréer et être dans l’action. Se sentir entouré. Prenons par exemple le cas des gens qui critiquent sans cesse les déchets laissés à même le sol. Pourquoi ne pas en ramasser un tous les jours ? De plus en plus de personnes le font. Et de savoir cela nous permet de le faire en se sentant participant parmi d’autres. Cela donne un sentiment d’appartenance et de bonne action. Et finalement, la bienveillance, c’est simple. Comme le dit si bien Matthieu Ricard, le célèbre biologiste moléculaire et moine bouddhiste, il y a tant de bonnes choses et la majorité des près de 7 Milliards d’humains se comportent bien les uns envers les autres. Et de rajouter que cee sont les médias qui mettent toutes les mauvaises nouvelles ensemble. Mettons-nous donc tous ensembles à regarder le positif, à ne pas banaliser le bien et à faire de nos agissements, des actions de bienveillance … !

  • L’accueil des clients fait partie intégrante du produit

    La phrase « Alors, c’est dur avec ce Corona, hein ?! » est devenue la phrase d’entrée en matière à chaque rencontre clients ou entrepreneuriale depuis cette pandémie mondiale. Elle remplace le bon vieux joyeux : « Alors prêts à faire du business ensemble ?! » En raison de toutes ces restrictions, nous en oublions […]

  • Comment rendre vos visioconférences plus attirantes ?

    Un jeudi soir, je « subis » la nième visioconférence de la semaine. Même si le sujet est très intéressant, j’ai de la peine à me concentrer, je m’impatiente en lisant au travers des slides présentées sans vraiment écouter l’orateur et je décroche très vite. Alors comment faire pour capter l’attention de votre public en […]

  • Le plus grand luxe de nos jours …

    Il y a un mois, j’ai eu le plaisir de visiter le nouveau musée Audemars Piguet. Il y était exposé une vieille mallette qui était celle d’un des fondateurs dans laquelle il emmenait ses montres à Genève pour les présenter et les vendre aux marchés internationaux après de longs hivers enneigés. À l’époque, ils adoraient […]